M̶e̶d̶i̶c̶i̶n̶e̶ Plaid Hat, Alberta: une communauté unie

[à côté: Chris Hellman, Dominique Hirsch, Sarah MacKenzie et le maire Ted Clugston lancent la campagne Carreauté pour papa sur le site du plus grand tipi du monde à Medicine Hat]


Medicine Hat (Alberta), une municipalité de 63 000 personnes, prouve que si une communauté unit ses forces, il y arrive des choses extraordinaires. La ville change temporairement de nom tous les ans en juin dans le cadre de la campagne Carreauté pour papa de Cancer de la Prostate Canada.

La ville qui veut changer la vie des hommes atteints du cancer de la prostate et de leurs familles se passionne pour cette cause depuis 2010, alors qu’un groupe d’amis a créé une équipe municipale à l’occasion de Movember.

« L’équipe n’était pas seulement un petit groupe d’amis ou de parents, ce n’était pas non plus des entreprises, dit Chris Hellman, fondateur du groupe Movember, MedHat. C’était une équipe ouverte à tout le monde en ville qui voulait y participer, quel que soit le montant à recueillir. Nous avons eu 117 participants la première année et avons fait partie des 20 meilleures équipes de collecte de fonds au Canada. »

Chris attribue l’existence initiale de l’équipe Movember MedHat à Brian Bauman, le propriétaire d’une entreprise locale et l’ami d’un grand nombre de personnes. Depuis son décès prématuré en raison du cancer en 2013, l’équipe a continué d’exister en son honneur, grâce à Chris, à Sarah MacKenzie, au fils de Brian et à Matthew Brassard, un groupe de propriétaires d’entreprises locales qui sont devenus des amis pour la vie grâce à leurs efforts de collecte de fonds et de participation à la communauté.

En tant que propriétaire du Mr. Lube local, Chris connaît bien le cancer de la prostate. Le président et propriétaire de Mr. Lube Canada, Ted Ticknor, est décédé du cancer de la prostate en 2006 et cette maladie fait partie des sujets de discussion au travail.

« C’était un groupe d’amis et de connaissances qui sont devenus des amis pour toute la vie, dit Sarah. Son père a reçu un diagnostic de cancer de la prostate en 2007, au début de sa cinquantaine, et c’est la raison pour laquelle elle participe. « Après la chirurgie de mon père, ils ont vérifié la tumeur et elle s’est avérée de stade IV. S’il n’avait pas eu d’aide pendant ce laps de temps, il ne serait pas ici aujourd’hui. »

Ken Reeder, Sarah MacKenzie, Paul MacKenzie (frère de Sarah), Allan MacKenzie (père de Sarah)

La création d’un mouvement

L’équipe a poursuivi son œuvre et pris de l’ampleur pendant environ huit ans, jusqu’à ce que Chris devienne membre du conseil de direction des Prairies de Cancer de la Prostate Canada et cherche d’autres occasions de faire œuvre utile.

« À Medicine Hat, nous n’avons pas de gros immeubles comme à Calgary ou à Edmonton où nous pouvons organiser de grands événements comme le Défi des marches, dit-il. C’est à ce moment-là que la campagne Carreauté pour papa a commencé et je me suis dit : "Voilà une campagne que nous pouvons vraiment endosser". Nous n’avons pas besoin de hauts gratte-ciel ou d’une immense population. »

La première année, Chris et son équipe ont encouragé les entreprises et les restaurants locaux à organiser des événements et à faire des dons. Les médias locaux ont couvert la campagne. Le maire et le service de police sont devenus des partenaires à long terme. Le succès a été retentissant.

Depuis le début, un moment fort de la campagne Carreauté pour papa est la partie de baseball de l’équipe locale Carreauté pour papa de la Western Major Baseball League. Lors de la partie jouée le jour de la fête des Pères, les Mavericks portent des gilets à carreaux que les spectateurs peuvent acheter pour afficher leur soutien.

Les Mavericks de Medicine Hat portant leurs gilets de l’équipe Carreauté pour papa


L’expansion de « Plaid Hat »

Le tournoi de golf Carreauté pour papa où l’on voit Bob tenir l’affiche de Plaid Hat avec son polo bleu à droite

En 2016, Bob Will a renforcé la participation de Medicine Hat à la campagne Carreauté pour papa en organisant un tournoi de golf au cours duquel on a amassé 30 000 $. Le tournoi a vendu toutes ses places au cours de ses deux premières années et il en ajoute de nouvelles pour répondre à la demande.

Pour avoir encore plus de retentissement, Bob porte des vêtements à carreaux tous les jours de juin. « J’étais enfant dans les années 1990, alors j’ai beaucoup de vêtements à carreaux, dit-il en riant. Ma copine participe et mes filles parlent à tout le monde du tournoi de golf. ».

Deanna Haysom participe au tournoi depuis le début. Elle sait combien il est difficile de voir son mari subir plusieurs chirurgies et traitements après un diagnostic de cancer testiculaire en 2012. Comme certaines de ses amies participaient à Plaid Hat, il était tout naturel pour elle d’en faire autant.

« Ce que j’aime le plus, c’est de parler aux autres de leur expérience, surtout s’il s’agit d’une conjointe, dit Deanna. Les gens me demandaient toujours comment allait mon mari, mais ne s’informaient jamais de moi. Cela peut sembler égoïste, mais quand on est la conjointe, on essaie de tenir toute la vie autour. J’essaie donc de parler à d’autres conjointes et de m’assurer qu’elles vont bien aussi. »

Deanna aime entendre parler des survivants de leur expérience lors de l’événement. La première année, le chef des services de police a pris la parole au tournoi, une semaine à peine après une intervention où on lui avait enlevé la prostate.

« Le tournoi a pris une ampleur exponentielle, c’est fou, dit Bob. C’est parce que cette maladie nous touche tous. Je trouve stupéfiant le soutien que nous recevons de la communauté. »

L’équipe du restaurant local, au tournoi de golf Carreauté pour papa

Joignez-vous à Plaid Hat pour recueillir de l’argent qui servira à éradiquer le cancer de la prostate. Inscrivez votre milieu de travail ou faites un don à carreautepourpapa.ca.